3 thoughts on “La sorcière

  1. La sorcière lance son balai
    Dans les cieux malheureux qui la pleurent toute l’année
    Sa beauté insipide creuse le coeur de l’homme
    Dieu lui-même, agacé, la laisse vivre et maudire
    La sorcière sous son masque épaule le néant
    Et le noir et le vide et le désespoir lent
    La sorcière anonyme renverse son chaudron
    Dont se tire une grenouille, Prince Charmant dégouttant
    Qui, piteux et honteux, part en quête de baisers.

    • Nouvelle version (qui se finit mal :-):

      Au dernier soir d’octobre, sorcière lance son balai
      Dans les cieux trop sérieux qui l’empêchent toute l’année
      Sa beauté insipide creuse le coeur de l’homme
      Dieu lui-même, agacé, la laisse vivre et maudire
      La sorcière sous son masque épaule le néant
      Et le noir et le vide et le désespoir lent
      La sorcière anonyme renverse son chaudron
      D’où se tire une grenouille, Prince Charmant dégouttant
      Qui, piteux et honteux, pleure un amour absent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *