2 thoughts on “Estacade du Pont Champlain

  1. Les pierres rudes et lisses dévalent le bord de la route
    Et le pont pourtant droit semble tordu
    Au centre le vert laineux (difficile couleur en peinture)
    Et le cercle rouge sombre du panneau carré à la moto
    On ne sait si c’est le vent ou l’appareil photographique qui a flouté les branches

    Mais les arbres vivants jettent leur ombre inhumaine
    Sur ce décor humain où nulle âme ne traîne
    C’est là image magique scientifique de Renô
    Promenant son boîtier de Castres à l’Ontario

    Sous le pont hypnotique une marne coule lente
    Nos cauchemars douceâtres y baignent sans merci
    Le ciel violet nous souffle un air de nuit troublante
    Et pourtant tu te sens à ta place ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *